Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecotaxe : Les portiques éhontés!

Voulue par Nicolas Sarkozy à l’époque où il se cherchait une caution écologique, l’écotaxe est aujourd’hui mise en œuvre par un François Hollande malmené par ses « alliés » verts.

La convergence de portique politique entre l’UMP et le PS va encore amener de l’eau au moulin d’un FN, que les deux « grands partis Républicains » s’obstinent à ne pas considérer comme un adversaire politique à part entière.

Cette nouvelle taxe illustre parfaitement le caractère mortifère de la fiscalité de ces 40 dernières années. Elle ne sert plus à donner à l’Etat les moyens d’assurer la protection des personnes et le droit de propriété. En définitive, cette fiscalité délirante sert à remodeler l’Homme par diverses réformes sociales, préalables nécessaires à la refonte de la Société telle qu’imaginée par nos Grands Penseurs Socialistes.

 

Cette écotaxe est à la fois imbécile et injuste.

Elle est imbécile car il n’existe, pour les usagers de la route, aucun choix alternatif réellement efficace et économiquement viable. Les socialistes proposent donc un choix perdant-perdant aux secteurs agricole et industriel ! Notons au passage  que 20% de cette taxe serviront à sa collecte !

Elle est injuste, car elle pénalise la production française au profit des producteurs hors de France qui n’en demandent pas tant. Chacun connait un exemple d’agriculteur qui renonçait à récolter plutôt que de travailler à perte. Cette nouvelle couche de taxe ne fait que les enfoncer un peu plus !

Le traitement de la révolte des nouveaux tondus, pigeons, moutons (rayer la mention inutile) est à la hauteur de la pertinence de cette taxe. Alors que l’Etat laisse régulièrement les commerçants se faire braquer, la drogue couler à flots dans les cités (et les lycées), des décérébrés saccager les rues, des « sauvageons » briser les vitrines et vandaliser le mobilier urbain, ce même Etat mobilise des centaines de CRS sur la Manif Pour Tous et pour défendre un portique perdu au milieu de nulle part !

Nous sommes tous concernés par cette nouvelle taxe. Elle pèsera sur nos portemonnaies, sur notre consommation, sur nos exportations et en définitive sur nos emplois.

Les agriculteurs bretons sont le fer de lance visible d’une colère sourde qui monte par ailleurs.

 Soutenons leur combat, c’est aussi le nôtre ! 

Voulue par Nicolas Sarkozy à l’époque où il se cherchait une caution écologique, l’écotaxe est aujourd’hui mise en œuvre par un François Hollande malmené par ses « alliés » verts.

 

La convergence de politique entre l’UMP et le PS va encore amener de l’eau au moulin d’un FN, que les deux « grands partis Républicains » s’obstinent à ne pas considérer comme un adversaire politique à part entière.

Cette nouvelle taxe illustre parfaitement le caractère mortifère de la fiscalité de ces 20 dernières années. Elle ne sert plus à donner à l’Etat les moyens d’assurer la protection des personnes et le droit de propriété. En définitive, cette fiscalité délirante sert à remodeler l’Homme par diverses réformes sociales, préalables nécessaires à la refonte de la Société telle qu’imaginée par nos Grands Penseurs Socialistes.

 

Cette écotaxe est à la fois imbécile et injuste.

Elle est imbécile car il n’existe, pour les usagers de la route, aucun choix alternatif réellement efficace et économiquement viable. Les socialistes proposent donc un choix perdant-perdant aux secteurs agricole et industriel !

Elle est injuste, car elle pénalise la production française au profit des producteurs hors de France qui n’en demandent pas tant. Chacun connait un exemple d’agriculteur qui renonçait à récolter plutôt que de travailler à perte. Cette nouvelle couche de taxe ne fait que les enfoncer un peu plus !

 

Le traitement de la révolte des nouveaux tondus, pigeons, moutons (rayer la mention inutile) est à la hauteur de la pertinence de cette taxe. Alors que l’Etat laisse régulièrement les commerçants se faire braquer, la drogue couler à flots dans les cités (et les lycées), des décérébrés saccager les rues, des « sauvageons » briser les vitrines et vandaliser le mobilier urbain, ce même Etat mobilise des centaines de CRS sur la Manif Pour Tous et pour défendre un portique perdu au milieu de nulle part !

 

Nous sommes tous concernés par cette nouvelle taxe. Elle pèsera sur nos portemonnaies, sur notre consommation, sur nos exportations et en définitive sur nos emplois.

 

Les agriculteurs bretons sont le fer de lance visible d’une colère sourde qui monte par ailleurs.

Soutenons leur combat, c’est aussi le nôtre !

Tag(s) : #Economie politique, #FISCALITE, #EMPLOI