Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ca y est ! Enfin, après plus d’un an d’absence, le blog d’Avançons Ensemble renaît !

Rassurons-nous, il ne renaît pas pour nous présenter les vertus d’un projet de société bisous-compatible fondé sur le vivrensemble des lendemains « citoyens » qui chantent. Nous aurons au moins échappé à cela !

Il ne renaît pas non plus pour dénoncer la politique inepte de ceux-là même pour qui Daniel Guerson, Séverine Oger et Sébastien Durand ont fait campagne. Il est vrai que dans le monde du « c’est pas cher, c’est l’Etat qui paie », les hausses d’impôts d’un côté et les baisses de dotations des collectivités locales de l’autre – En gros, plus on vous en prend, moins on vous en rend –, ça ne choque pas un gauchiste qui se respecte !

Il ne renaît pas davantage pour expliquer qu’il a été nécessaire de refaire un conseil municipal pour un seul point. La gauche dans son ensemble, de Gaétane Desjardins à Daniel Guerson avait refusé un point ajouté en urgence en début de séance. Point à la fois mineur mais d’une grande complexité : Il s’agissait de voter un texte protestant contre la suppression, en catimini et dès 2015, du Fond Départemental de Péréquation de la Taxe Professionnelle (FDPTP). Qu’est-ce que le FDPTP ? Les villes qui ont beaucoup de main d’œuvre et peu d’entreprises touchent une partie de la taxe professionnelle de celles qui ont beaucoup d’entreprises et peu de main d’œuvre. Chose amusante, depuis 3 mois, les annonces se succèdent, les unes pour affirmer son maintien, sa suppression, son changement de destination : Très pratique pour la préparation du budget 2015!

Concrètement, pour les plus lents à gauche : 1,5 millions d’euros de moins sur le budget de 2015 de la commune, soit l’équivalent de 18% du total des impôts locaux versés par les Saint-Cyriens !

Où aurions-nous dû les prendre, si ce n’est par une hausse d’impôt équivalente ?

Bon d’accord, Mme Desjardins ne vote le budget que depuis 14 ans. M. Guerson ne le vote que depuis 6 ans. Après si peu d’années d’expérience, ces deux figures emblématiques de la bien-pensance ne sont pas capables de comprendre, en 10 minutes de suspension de séance, les enjeux de cette somme pour la commune… Ouf! Sur un malentendu, ils auraient pu être Maire!!!

Par contre, les enjeux du changement du nom d’une rue, (une délibération sur la trentaine traitées ce soir-là), bon sang, voilà qui nous réveillerait un mort qui a passé l’arme à gauche. Rendez-vous compte : La rue « Georges Dimitrov », va devenir la rue « Nelson Mandela, anciennement rue Georges Dimitrov ». Les deux hommes ont subi la tyrannie de la dictature, le nazisme pour l’un, l’apartheid pour l’autre. Georges Dimitrov pratiqua ensuite la dictature du prolétariat en Bulgarie. Nelson Mandela instaura la démocratie en Afrique du Sud. La double dénomination de la rue va perdurer 25 ans. C’est le temps qu’auront les riverains pour en avertir les diverses administrations.

On comprend mieux la nature du déni de démocratie, cette espèce de viagra politique, qui a réveillé les forces de progrès du conseil municipal !

Tag(s) : #Ville