Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petite leçon d'arithmétique socialiste et bisous-compatible

En 2017, un couple super riche turbo capitaliste touche 100 000 euros par an. Il a été augmenté de 3% avec effet au 1er janvier.

Avec l'impôt sur le revenu actuel, en 2018, il paie des impôts sur 100 000 euros de revenus.

Avec la retenue à la source, en 2018, il paiera des impôts sur le revenu sur 103 000.

Quelle est la conséquence en plus de payer des impôts en 2018 sur 103 000 euros plutôt que sur 100 000 euros ?

Etudions les tranches d’imposition :

  • Jusqu'à 9 690 : 0%
  • de 9 691 à 26 764 : 14,00%
  • de 26 765 à 71 754 : 30,00%
  • de 71 755 à 151 956 : 41,00%
  • au-delà de 151 956 : 45%

Pour notre riche turbo-capitaliste néolibéral, les 3000 euros de plus tombent dans la tranche marginale d’imposition, qui dans son cas est de 41%. Cela veut dire qu’avec le nouveau système, il paiera 41% x 3000 = 1230 euros d’impôts de plus ; soit une hausse de 4,47% puisque l’impôt sur le revenu passera de 27468 à 28698 euros !

On ne plaindra pas le super riche turbo-capitaliste néo-libéral…

Voyons maintenant ce qu’il se passe pour un couple touchant le salaire médian de 1730 euros par mois et par personne en 2017.

Par souci de simplification, nous ferons comme s’il n’y avait ni abattement, ni niche fiscale : Soit 1730 x 12 mois x 2 personne = 41520 euros. Lui aussi est un futur veinard avec une augmentation de revenu de 3% entre 2017 et 2018. Cela correspond à une augmentation de revenu de 1245,60 euros, qui seront taxés à 14% ! Avec l’ancien impôt, en 2018, le couple de la classe moyenne aurait payé 1550 euros. Avec la retenue à la source, le nouveau montant sera de 1637 euros. Soit une augmentation d’impôts de 5,61%.

Moralité, en cas d’inflation des salaires de l’ordre de 3% dans le cadre d’une reprise économique que tout le monde attend, l’impôt sur le revenu retenu à la source rapportera au moins 5% de plus l’année de sa mise en œuvre, sans changement de taux !

Proportionnellement, ce sont les revenus imposables les plus faibles qui paieront le plus cette augmentation d’impôts ! C’est-y pas beau ?

Tag(s) : #Economie politique