Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La gravité serait-elle (à peu près) identique en tous points de France ? Nous savons depuis longtemps déjà qu’effectivement c’est le cas. Il semble que la folie gouvernementale finisse par avoir aussi les mêmes conséquences dans toutes les villes de France. C’est juste un peu plus lent à venir…

Ainsi, la ville de Trappes fera payer une partie de ce qui était « gratuit » auparavant (cliquez ici pour en savoir plus). Pourtant, en matière de contestation de l’action gouvernementale et de politique sociale, Trappes, c’est du lourd ! Pensez-donc, le bouillonnant Benoît Hamon y est conseiller municipal dans la majorité PS !

Pourtant, « faire payer » ce serait négliger la définition du mot « gratuit » : « Gratuit », ça veut dire « payé par les autres ». « Les autres », c’est l’Etat (nos impôts à tous), qui après avoir tant demandé aux communes, en leur donnant de l’argent, a décidé d’en demander plus… En reprenant de l’argent.

Rassurons-nous, l’argent qui n’est plus donné aux communes ne sera pas rendu au contribuable. Mais du coup, « les autres » changent. Désormais celui qui paie, ce sera un peu plus le consommateur et un peu moins l’Etat (tous ceux qui ne consomment pas, mais qui paient quand même encore plus… pour un service de plus en plus payé par le consommateur).

Mais n’allons pas trop vite en besogne, le processus « de contribution au redressement des comptes de l’Etat », c’est ainsi qu’il est nommé par l’administration fiscale et initié sous sa forme actuelle par un certain Jérôme Cahuzac, est loin d’être fini. Ce n’est même que le début : En 2016 et 2017, l’Etat en remettra deux bonnes grosses louches… de moins dans le budget des communes. Les parents d’élèves et ceux qui paient (toujours plus) les impôts, taxes et contributions de toutes sortes n’ont pas fini de s’indigner.

D’ici à ce que cette vague d’indignation se transforme en bulletin Front National et/ou Front de Gauche en 2017, il n’y a qu’un pas. A moins que la fin des "lendemains qui chantent", qui furent pourtant promis par le Front de Gauche grec avant qu'il soit élu, ne fasse réfléchir d’ici là…

En tous cas, cela nous promet de belles empoignades avec la gauche locale, celle de Saint-Cyr l’Ecole, de Séverine Oger à Sébastien Durand en passant par Gaétane Desjardins, qui nous expliquera, mordicus, que dans notre village d’irréductibles gaulois, il existe une potion magique qui nous assurera l’invincibilité face aux troupes de son propre camp qui dirigent la Gaule. N’attendez tout de même pas que ces « druides » des temps modernes partagent la recette de cette potion magique…

Tag(s) : #Economie politique